Rajouter au programme

EXCURSIONS AU DÉPART DE KVILDA

  • À vélo À vélo
  • À pied À pied
  • Actifs Actifs

Kvilda se trouve au milieu du sous-ensemble géomorphologique de Šumavské pláně, qui a une altitude d’environ 1000 m et duquel ne dépassent plus que les sommets arrondis de monts qui, des « quatre mille » initiaux, ont diminué par l’influence de l’érosion pour atteindre leurs actuels 1315 m maximum (Černá hora). Les tourbières entourées de légendes représentent pour chaque autochtone et touriste des « marais trompeurs et dangereux », mais qui cachent en réalité surtout de vrais trésors naturels.

La commune de Kvilda se trouve au croisement de chemins et des itinéraires touristiques s’y déploient dans tous les sens. L’église Saint Étienne (kostel sv. Štěpána), avec son toit en bardeaux pour la protéger des pluies violentes et de la neige, domine le centre de la commune. Vous aurez des informations sur le passé de Kvilda et la vie difficile de ses habitants dans le Musée de Kvilda et de Bučina (Muzeum Kvildy a Bučina) dans le bâtiment de l’office municipal. Vous trouverez un parking au milieu du village ainsi qu’à ses deux extrémités.

Idées d’excursions

Vers les sources de la Moldau

La Moldau, rivière nationale tchèque, prend sa source sur la pente du mont Černá hora à une hauteur de 1190 m. La source est appelée Ruisseau noir (Černý potok), puis à partir de Borová Lada Moldau chaude (Teplá Vltava) et, après la confluence avec la Moldau froide (Studená Vltava) jusqu’à Mělník, où elle se jette dans l’Elbe, la Moldau est sans surnom.

De Kvilda, un itinéraire pédestre bleu mène à la source de la Moldau. Après celle-ci, nous montons à Bučina, d’où le regard porte jusqu’aux Alpes. Rien n’est resté du village initial, mais vous y trouverez une chapelle restaurée près de l’hôtel Alpská vyhlídka et une présentation extérieure de la région dans le pavillon d’information des Parcs nationaux de la Šumava et de la forêt bavaroise voisine. Un itinéraire asphalté de 7 km nous ramène à Kvilda.

Circuit autour de Jezerní slať

Kvilda est à une altitude de 1065 m et est de la sorte la commune la plus haute de République tchèque. Les environs de Šumavské pláně sont une importante zone où de nombreux ruisseaux et rivières tchèques prennent leur source. Une couche sous-jacente imperméable et une quantité accrue de précipitations sont de plus une spécificité locale – et ce sont les raisons pour lesquelles y sont apparues de vastes tourbières. La température mesurée la plus basse, à savoir - 41,5 degrés Celsius en 1987, témoigne aussi de ces conditions difficiles. Nous arrivons par une passerelle en bois jusqu’au centre de Jezerní slať à trois kilomètres de Kvilda.

Vers Stará Huť et circuit retour

De Vilémov, partie la plus pittoresque de Kvilda, un chemin mène jusqu’à l’embranchement Na Starých Hutích à travers la profonde vallée du petit cours d’eau Olšinka. Nous continuons ensuite sous de sombres épicéas, typiques de la majorité de la Šumava, car c’est l’épicéa qui résiste le mieux au climat local, froid et humide. Nous traversons le complexe d’un singulier centre de visite avec son enclos aux cerfs. Nous arrivons sur une route publique dans un endroit appelé U Tremlů, d’où nous sommes alors très près de Kvilda.

Retour